Les origines du football : un sport très pratiqué

Les origines du football : un sport très pratiqué . Venez découvrir d'où le foot tire ses origines . Vous risquez d'être étonné.Ce jeu, lorsqu’il reste un jeu est formidable et procure beaucoup de bonheur à ceux qui le pratiquent. Et ils sont nombreux (2 millions de licenciés en France,270 millions dans le monde). Le football c’est la partie codifiée, règlementée par les fédérations. Mais il ne se résume pas à   ça seulement et nous l’oublions souvent. Le football c’est un sport d’équipe, c’est un moment de partage, une équipe qui met un objectif commun c’est de mettre le ballon dans ces foutus buts avec un gardien qui ne veut pas laisser passer cette balle, franchir la ligne fatidique pour son équipe. C’est un jeu de balle et c’est une magie de pouvoir jouer avec lui, jongler, tirer, passer. Et quel bonheur de marquer un but. Que l’on soit petit ou grand marquer un but permet de garder son âme d’enfant  . Vous pouvez considérer que je suis un rêveur car l’image du football est souvent mauvaise. Le sport spectacle, dont le football participe est effectivement corrompu de son aspect ludique. Les facteurs économiques prennent le dessus, les enjeux priment sur le jeu. Et au revoir ton regard d’enfant sur ce jeu avant charmant. Connaissez-vous ces origines ?

 Le football il y a bien longtemps 

Nul doute que ce sont nos amis anglais qui l’ont créé, l’ont règlementé. Mais ses origines ?Qui est capable de nous dire d’où il vient?Des pistes surgissent mais 2500 ans avant JC  mais où donc ? A la surprise générale ce serait du côté des chinois. Non ce n’est pas une blague. Les chinois pratiquaient un jeu le Tsu (donner un coup de pied dans un ballon) Chu (ballon en cuir) . Etonnant non ? Puis les Japonais ne tardèrent pas à emboiter le pas 600 avant JC avec le Kemari (balle frappée).

En France d’où vient -il ?

 Et puis en France on hésite sur les origines du football. La soule vous connaissez ? Certains la réduise  à 2 équipes qui tentent d’amener la balle entre 2 poteaux .La soule ce n’est pas que ça ce sont 2 villages qui s’affrontent et qui doivent ramener la soule (panse de brebis) dans leur village. Tous les coups sont permis et malheureusement vont jusqu’à la mort à tel point que l’on interdira ce jeu barbare. La soule fournira 2 possibilités, 2 alternatives le jeu unique aux pieds ou le jeu avec les pieds et les mains. Pour quel camp basculez-vous ? Regardez cette formidable vidéo qui vous replonge dans l’histoire d’un sport qui fait vibrer maintenant les foules.

 




Football australien : une autre façon de jouer au ballon

Football australien : une autre façon de jouer au ballon. Envie de découvrir un sport collectif avec un véritable engagement n'hésitez pas !!!

Football Australien

 

La vie réserve son lot quotidien de surprises on croit tout connaître et on découvre toujours des choses. Pour ce jour je viens de découvrir un sport qui vient d’Australie : le football australien ou encore appelé footy. Ce sport est tout à fait étonnant avec un engagement physique certain. Il n’a rien à envier au rugby à 15 ou au football. Au niveau des contacts vous serez servi ce sport déménage réellement.

 

 Le football australien en bref

Pour commencer, les débats ont lieu sur une pelouse (heureusement d’ailleurs). Après les terrains rectangulaires du foot et du rugby, le football australien se pratique sur une surface ovale. Ovale comme « footy » son ballon avec 18 gaillards dans chaque équipe (et 4 remplaçants prêts à en découdre).

Pour se faire des passes les joueurs doivent impérativement frapper la balle que ce soit avec les mains ou avec les pieds ce qui confère une particularité à la transmission de ce ballon très convoité, une originalité certaine avec notamment la »hand passe » (passe à la main). Là aussi je vous laisse découvrir avec  la vidéo qui suit.

La règle sur les contacts rend ce jeu particulièrement engagé car il n’y a pas de faute tant que le joueur garde le regard sur le ballon et ne cherche pas à blesser un adversaire. Difficile certainement d’être arbitre et d’interpréter des intentions de jeu.

 

 Particularités du football australien

Qu’est- ce qui rend le football australien si particulier? Si un joueur réceptionne un «kick» venant d’un de ces coéquipiers ou non, sans que le ballon n’ait touché le sol ou un autre joueur, on dit qu’il prend un «mark».

Le jeu est alors arrêté et le joueur qui a pris le «mark» peut disposer du ballon comme il le souhaite sans être gêné par un adversaire.

En ce qui concerne les plaquages ils sont permis mais seulement entre les épaules et les genoux. Contrairement au rugby à XV un équipier peut percuter ou bloquer dans une zone de 5 m autour du ballon un adversaire pour protéger un équipier. Là on se retrouve un peu dans configuration du football américain.

Les plaquages sont autorisés seulement entre les épaules et les genoux. Il est interdit de pousser dans le dos.

Les fautes les plu courantes

 Afin de mieux comprendre et savourer la vidéo qui suit voici un résumé des fautes que l’on rencontre souvent

 

–          ballon lancé au lieu d’être frappé

–          percussion ou poussette de l’adversaire dans le dos

–          intention volontaire de blesser l’adversaire

–          Ballon conservé au sol

–         Ballon mis en touche directement

–         Contestation des décisions de l’arbitre

positions-joueurs

Allez je vous laisse découvrir ce sport qui me plaît beaucoup. En connaissez-vous d’autres qui méritent d’être connus?

 




Joli but de Weiss contre le PSG en ligue des Champions

Hier soir c’était la reprise pour la ligue des champions. Des buts il y en a eu beaucoup mais celui retiens plus particulièrement mon attention celui de Weiss joueur de l’Olympiakos qui est particulièrement somptueux, il passe en revue la défense du Pars Saint Germain avec beaucoup de technique et d’efficacité. Il commence par un petit pont puis enchaîne un double contact pour enfin frapper et marquer le but de l’égalisation. Malgré tout le Paris Saint Germain va s’imposer en deuxième mi-temps après une première mi-temps bien difficile .Les coups de pieds arrêtés vont donner la victoire aux parisiens. Trois corners 3 têtes. Un bon début donc pour l’équipe française après s’être fait un peu peur .Attention aux autres équipes car l’Olympiakos sera difficile à battre chez elle dans cette ligue des champions.

Joli but de Weiss contre le PSG en ligue des Champions.Un but à voir sans modération ,de la vitesse de la technique et du culot ça paye !!!


pub




Coupe de la Ligue, historique, vainqueurs et petits poucets

coupe de la ligueCoupe de la Ligue, compétition de football inspirée de la League Cup anglaise.

Elle est organisée par la Ligue de football professionnel depuis 1994, . C’est donc une compétition à élimination directe qui rassemble exclusivement les clubs professionnels français.

Avec un format plus avantageux vis-à-vis des têtes d’affiche européennes et des primes plus importantes versées aux participants, cette Coupe de la Ligue française de football tente de s’imposer à la Coupe de France quoiqu’elle soit moins vieille. La lecture de cet article vous permettra d’en savoir plus sur cette compétition de football, dont la finale se joue depuis l’année 1998 au stade de France.

Historique de la Coupe de la Ligue

Certes la Coupe de la Ligue sous formule actuelle démarre en 1994. Cependant, c’est depuis les années 1960 que cette compétition fut pour la première fois organisée par la Ligue de football professionnel de France notamment, en 1964 et en 1965. Toutefois, ces deux éditions tout comme les autres qui lui précèdent manquent de reconnaissance officielle. C’est donc sous la présidence de Noël Le Graët que la Coupe de la Ligue fut créée en novembre 1994.

L’idée à la base de l’organisation de cette compétition de football est de permettre aux clubs français de jouer beaucoup plus de matchs. Pour ce faire, tous les clubs de Division 1 et 2 qui sont tous professionnels y participent. A cela, il faut ajouter l’ensemble des clubs de National ayant gardé leur statut de professionnel probatoire. La première édition calquée sur la League Cup anglaise, est remportée par le Paris Saint-Germain dans une finale qui l’a opposé au SC Bastia.

Les différents vainqueurs de la Coupe de la Ligue

Depuis sa création, la Coupe de la Ligue a été remportée par divers clubs aux prestiges différents. Il s’agit notamment du Paris SG, des Girondins de Bordeaux, de l’Olympique de Marseille avec respectivement trois victoires chacun, le RC Strasbourg à deux reprises, l’Olympique lyonnais, le RC Lens, le FC Metz, l’AS Monaco, le FC Sochaux, le FC Gueugnon et l’AS Nancy-Lorraine avec chacun une victoire. Quant aux clubs tels que le SC Bastia, le SM Caen, le FC Lorient, le FC Nantes, l’OGC Nice, Vannes OC et Montpellier HSC, ils sont les finalistes malheureux de cette compétition de football.

Les petits clubs de cette compétition

Même s’ils n’ont pas remporté la Coupe de la Ligue, Vannes OC, SM Caen ou encore le SC Bastia sont les clubs au prestige modeste qui ont fait sensation dans l’histoire de cette compétition. Mais avec une victoire contre le Paris SG sur le score deux buts à zéro, lors de l’édition 1999-2000, le FC Gueugnon est le petit poucet qui a créé la plus surprise depuis l’organisation de la Coupe de la Ligue.

signature jean philippe

 

 

 

*
Annuaire Virtuel




Groupe Euro 2012, tous les résultats

euro2012Tous les résultats de l’Euro 2012, victoires comme défaites par groupe

Groupe A, la Pologne, co-organisatrice du tournoi et la Grèce faisaient match nul. Un but partout, en ouverture de la compétition, suivi d’une victoire de la Russie sur la République Tchèque 4-1. Ces mêmes Tchèques se rattrapaient ensuite face à la Grèce en s’imposant 2-1,   tandis que la Pologne était tenue en échec par la Russie 1-1. Enfin, la République Tchèque s’imposait un but à zéro face à la Pologne, pour finir première du groupe devant la Grèce, qui arrachait sa qualification grâce à une victoire 1-0 sur la Russie.

Groupe B, considéré comme « le groupe de la mort », les Pays-Bas commençaient mal avec une défaite surprise face au Danemark, 1-0, pendant que l’Allemagne l’emportait sur le même score face au Portugal. Les Portugais se reprenaient ensuite face au Danemark en s’imposant 3-2, et les allemands confirmaient face à une pâle équipe hollandaise en gagnant 2-1.

Des Allemands qui réalisaient un sans-faute dans ce groupe, puisqu’une victoire 2-1 face au Danemark leur assurait la première place du groupe. Tandis que le Portugal s’emparait de la deuxième place, en s’imposant également 2-1 face aux Pays-Bas qui rentraient à la maison plus tôt que prévu, après des résultats catastrophiques.

Groupe C, l’Espagne et l’Italie se séparaient sur un match nul 1-1, tandis que la Croatie l’emportait face à l’Eire 3-1. L’Italie ne trouvait de nouveau pas mieux que le nul face aux Croates, 1-1, tandis que l’Espagne corrigeait l’Irlande 4-0, avant d’enchaîner avec une victoire sur la Croatie 1-0 et de finir première du groupe. Les Italiens terminaient quant à eux deuxièmes, après s’être imposés 2-0 face à une équipe irlandaise qui faisait chou blanc dans cet Euro 2012.

Groupe D, la France était accrochée par l’Angleterre, un but partout. De son côté, l’Ukraine, co-organisatrice du tournoi, s’imposait 2-1 face à la Suède. Les Français signaient ensuite leur seule victoire de l’Euro face à l’Ukraine 2-0. L’Angleterre gagnait 3-2 contre la Suède, avant de terminer en tête du groupe, grâce à leur victoire 1-0 sur l’Ukraine et à la défaite de la France 2-0 face à la Suède.

En quart de finales, le Portugal l’emportait face à la République Tchèque 1-0. Les champions d’Europe et du Monde en titre, éliminaient quant à eux la France, en s’imposant 2-0. Dans un match spectaculaire, l’Allemagne disposait de la Grèce 4-2. Enfin, l’Italie venait à bout de l’Angleterre aux tirs au but après un match nul et vierge.

En demi-finales, les Espagnols s’imposaient à leur tour aux tirs au but, après un match nul 0-0 dans le temps réglementaire et après prolongations face au Portugal. De son côté, l’Italie disposait de l’Allemagne et signait ainsi l’un des gros résultats de cet Euro 2012, en sortant l’un des grands favoris de la compétition.

En finale, c’est l’Espagne qui remportait un troisième titre consécutif et entrait dans l’histoire, en étrillant l’Italie 4-0.

signature jean philippe

 

 

*




BARCELONE- REAL VU PAR UN JOURNALISTE EN HERBE

LIGUE DES CHAMPIONS DEMI FINALE

BARCELONE REAL DE MADRID MARDI 3/05

 

Dans la peau d’un journaliste un soir : exercice de style pas facile !!!!

 

En début de match Barcelone présente un avantage certain car il a gagné la semaine dernière au Réal . Mais quelles vont  être les intentions du Réal de Madrid ??? Ils n’ont pas le  choix, il va falloir prendre des risques, ce qu’attend certainement Barcelone.

 Le challenge est énorme, refaire le handicap apparaît comme un exploit. Il faudrait dans l’état actuel des choses que le Réal marque 3 buts pour se qualifier.

Un début de match équilibré. Le Barça pratiquant un pressing très haut. Quoiqu’il arrive il y a  vraiment du beau monde sur la pelouse. Un grand nombre d’entraîneurs aimeraient avoir de tels joueurs. Messi apparaît encore comme un danger permanent.

 A la quinzième minute de ce match la possession de balle est plutôt favorable au Barca mais comme chacun sait dominer n’ est pas gagner de plus peu d’actions dangereuses pour le moment.

Une petite frayeur à la 21é minute une tête dans les 6m pour un joueur de Barcelone qui aurait pu faire mouche.

A la 25é minute Messi et encore lui accélère et percute , une faute est commise sur lui. Quel joueur !!!!

Pour l’instant le match est plutôt agréable à suivre , cela faisait longtemps !!! 31 e minute bel arrêt du gardien madrilène. Encore une balle de but pour Messi. Messi pour Villa et encore une action dangereuse .Grosse accélération du Barça .Mais énorme riposte du gardien madrilène.

Difficile fin de première mi-temps pour Madrid.

Bilan de cette première mi-temps :

Un jeu agréable à suivre, un bon arbitrage, des joueurs de Barcelone dominateurs et pour l’instant des joueurs sortent du lot Messi en tête de liste Pedro et Villa et le gardien madrilène Casillas. Une petite inquiétude pour Carvalho finira t-il le match ??? Trop de fautes commises sur Messi . Le Réal peut –il encore réagir ????

 

Ca y est ça repart encore du bon jeu  espérons le. Apparition d’un supporter sur le terrain  plaqué de fort belle  manière par les stewards, cela ne faire pas rire Ronaldo  à tel point qu’il accélère et donne une balle de but à  un partenaire Higuain  qui marque mais le but est refusé.

Il va être temps de vraiment prendre des risques pour le Réal car pour l’instant ils sont éliminés.

Le Réal semble vouloir jouer plus haut mais aussitôt  Barcelone enfonce le clou par Pedro qui marque  et c’est 1-0 pour le Barça.quel joueur aussi ce Pedro !!!

 

Dure réalité après ce but refusé.

Carton jaune pour Diarra (58 e) peut être un peu trop engagé même s’il veut jouer le ballon.

Kaka sort à la 59 è .

But du Réal incroyable Marcelo qui s’accroche et veut encore espèrer à la 64 è .

Que va-t-il se passer le Barça va-t-il réagir ou craquer, des revirements de situations ont prouvé dans l’histoire du football que tout est toujours possible .Même si la tâche reste difficile espèrons une très belle fin de match. Carton pour Alonso dépassé par Messi (69è). Messi jusque là discret en début de seconde période recommence à faire parler de lui. Est-ce bon signe pour Madrid ???

Villa sort sous les applaudissements à la 73è minute. Keita rentre.

Les coups francs se font de plus en plus nombreux, normal la tension est grande. Encore 23 MN . Messi reste intenable, il tente toujours et encore.

Grand moment Abidal s’échauffe, peu de temps après une maladie peu benine une tumeur au foie il risque de faire sont retour : ce serait extraordinaire pour lui et le public qui l’adore. Même  s’il ne rentre pas il reprend le contact et c’est magnifique.

84 è minute carton pour Adebayor pour tirage de maillot.

Plus que 3 minutes je pense que les carottes sont cuites pour le Réal.

C’est la fête dans les tribunes à Barcelone . Abidal rentre à la place de Puyol superbe !!!!

Qualification méritée de Barcelone, ce succès s’est forgé au match aller avec un Messi extraordinaire. Merci au 22 joueurs pour cette belle soirée moins mouvementée.

SCORE FINAL 1-1 Barcelone EN FINALE A WEMBLEY