Dopage, dans le sport et ailleurs danger

image_pdfimage_print

Le dopage est la pratique consistant à absorber des substances Dopage, est un fait qui existe et a toujours existé. Il faut remonter à l ‘année 1896 avec le premier mort, le cycliste Arthur Linton, par dopage de l’ère moderne

Définition du dopage

Le Dopage, il consiste à prendre des substances ou à pratiquer certaines méthodes permettant d’augmenter les capacités physiques et mentales des personnes qui les prennent.

.

Le dopage existe aussi dans la vie de tous les jours. De plus en plus de personnes dans le milieu étudiant, dans le milieu professionnel ou tout simplement, votre voisin, votre copain, votre frère, utilisent des substances pour accroître leur concentration, pour vaincre le stress ou la fatigue, ou encore pour oublier la douleur, pour perdre du poids et même pour dormir. Dans ces cas, on parle plutôt de conduite dopante que de véritable dopage.

Actualités dopage

Régulièrement, le monde du sport est frappé par des histoires de dopage. Malgré les analyses de sang, d’urines pratiquées lors de chaque compétition, le dopage laisse penser qu’il est loin de disparaître des habitudes de certains athlètes.

Depuis la fin des années 50 et le début des années 60, les performances des athlètes ont fait un bond considérable. Stabilisées vers les années 70-80, elles redécollent avec l’apparition de nouveaux produits sur le marché.

La mort de Kund Enemark Jensen, aux jeux olympiques de Rome en 1960, incita la fédération internationale de cyclisme à faire des contrôles sur les cyclistes allant aux JO de Tokyo en 1964.

Ce n’est que pour les jeux olympiques de Mexico en 1968, que le contrôle antidopage fut officialisé, ainsi que le test de féminité pour les femmes.

Les contrôles inopinés sont apparus en 1989, sur l’initiative du CIO.

Le sport, qui rencontre le plus d’histoires connues de dopage, est très certainement le cyclisme. Beaucoup de vainqueurs du tour de France ont connu des problèmes avec le dopage. Certains de ces vainqueurs n’ont jamais échoué aux contrôles effectués. Peut-être que les hormones de croissance ou le dopage par voie sanguine, stimulant le processus physiologique de leur corps, ne sont pas encore bien détectés quand on effectue des analyses d’urine ou de sang.

La plus grosse affaire de dopage dans le cyclisme est très certainement l’affaire Festina. Il y a eu aussi dernièrement l’affaire Lance Amstrong.

Chez les finalistes du 100 mètres en athlétisme, on rencontre le même problème. De même chez les footballeurs avec le procès de la Juventus. Mais aucun sport n’est épargné.

Certains sportifs disent être dopés à leur insu, avoir pris sans le savoir des substances mélangées à leur boisson ou à leur complément alimentaire.

Conclusion

Le dopage serait-il le résultat de la volonté de certains supporteurs, d’avoir de plus en plus de bons résultats de la part de leurs sportifs ou de leurs équipes.

Au lieu de blâmer la pratique du dopage, et de faire le cheval de bataille de la lutte antidopage, ne serait-il pas mieux de créer une agence qui donnerait à tous, sportif et non sportif, une information sur les risques encourus, lorsque l’on prend des substances interdites.

Il faut savoir que le dopage met votre santé en danger.

signature jean philippe

 

 

 

 

*

Vous aimerez aussi:



(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Bonjour,
    Merci pour le partage de l’article.
    Voilà, je pense qu’il faut faire de la sensibilisation autour de ce sujet. Il faut informer les gens , sportifs ou non sportifs que le dopage met leurs santés en danger.

    1. bonjour
      la sensibilisation et l’information de nos sportifs semble être un pas mais l’appât du gain et la volonté d’etre au sommet ne sont ils pas des obstacles à la prise de conscience,
      Le coureur cycliste Amstrong par exemple n’était il pas au courant ? A priori oui .
      jPHIL

  2. Bonjour,
    Merci pour l’article.
    Le dopage reste toujours un sujet d’actualité. Merci d’avoir traité ce sujet.
    Marie

    1. bonjour
      bien que des efforts ont été effectué pour lutter par certaines fédérations contre le dopage, ce dernier reste tout de même d’actualité. La route est longue pour un sport sans dopage
      jphil

  3. Bonjour,
    Merci pour l’article. Le sujet de dopage reste toujours un sujet intéressant et d’actualité.
    Je ne pense pas que c’est la sensibilisation qui manque. Je pense qu’il faut avoir la conviction de ne pas se doper comme a dit jphil.

    1. bonsoir merci pour votre visite et votre commentaire mais que pensez vous du dopage. Ont ils tort ou raison ?
      jphil

  4. bonsoir
    les athlètes toutes disciplines confondues devraient être des modèles pour nos jeunes mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas. Cette pratique a toujours existé depuis quand ? Une étude serait interessante . Je m’interroge toujours sur le cas du cycliste Armtrong aurait il gagner ses tours de France sans dopage ? Et pourtant quel merveilleux moments il nous a fait passer !!! Le sport spectacle celui qui fait vibrer les foules serait il possible sans de grosses performances ? Mais les grosses performances sont elles possibles sans dopage ? Jusqu’où l’être humain peut se performer.Autant de questions mais les choses semblent évoluer et les fédérations ainsi que les sportifs prendre le problème à bras le corps ,osons espérer une prise de conscience significative .
    JPHIL

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

CommentLuv badge

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.